L’or, le métal monétaire

L’utilisation de l’or en tant que monnaie remonte à plus de 2 000 ans et depuis, l’histoire de l’or est fortement corrélée aux mutations socio-économiques du monde. Essayons de mieux comprendre le rôle de l’or en tant que métal monétaire.

L’or, une monnaie millénaire

Historiquement, la première monnaie remonte à 700 ans av. J.-C. Elle était constituée d’un alliage d’or et d’argent (l’électrum).

pepite-or

Avec une teneur en or de 93 %, le Solidus est une monnaie fabriquée par l’Empire romain qui a été utilisée pendant plus de 1 300 ans.  Le « règne » du Solidus a pris fin avec l’avènement du Ducat, une pièce d’or frappée par la République de Venise. Plaque tournante du commerce entre l’Orient et l’Occident, Venise attirait les stocks d’or et pendant plus de 500 ans, le Ducat a été la monnaie européenne de référence.

Après avoir pris le contrôle des mines d’or en Amérique latine, l’Espagne a pu imposer l’Escudo en tant que principale monnaie en Amérique. Le Doublon, l’une des pièces les plus utilisées, est constitué de 92 % d’or.

L’étalon-or

L’or permet de régler les échanges internationaux et les banques centrales l’utilisent aussi en tant que valeur de réserve. Dans un système basé sur l’étalon-or, l’émission d’une monnaie dépend de l’existence d’une contrepartie en or. Dès le Moyen Âge, la totalité des monnaies était définie en référence à leur poids d’or. Toutefois, c’est l’Empire allemand qui lança officiellement l’utilisation de l’étalon-or en 1871. Les pays de l’Europe lui emboitèrent le pas un peu plus tard.

Cependant, les dépenses faramineuses occasionnées par les deux guerres mondiales (et surtout par les États-Unis) ont poussé le dollar au point de supplanter l’or en tant que monnaie de référence. Une prise de pouvoir entérinée par les accords de Bretton Woods en 1944.

L’or prendra-t-il sa revanche sur le dollar ?

Sur les 70 dernières années, la dette publique américaine a explosé. Elle a dépassé le cap des 10 000 milliards en 2008 et depuis, certains analystes n’hésitent pas à avancer une croissance de 4 milliards par jour !

Dans un tel contexte, le dollar s’est affaibli. Au cours des 40 dernières années, il a perdu plus de 90 % de sa valeur par rapport à l’or. Le cours de l’or a été multiplié par 40 durant cette période.

En vue de réduire leur dépendance vis-à-vis du dollar, les banques centrales des pays émergents augmentent donc tout naturellement leur stock d’or. Plus fort encore, la Chine multiplie les manœuvres afin d’accélérer l’internationalisation de son Yuan.

Force est de reconnaître cependant que structurellement, les risques de dérive existent toujours. Un retour vers l’étalon-or serait-il souhaitable ?