Le palladium

Découvert en 1807, le palladium appartient aux métaux du groupe du platine (MGP) et figure aussi dans la liste des métaux rares. Dans la croûte terrestre, il affiche une ppm (partie par million) de 0,015 : 0,015 milligramme pour 1 kg. Essayons d’en savoir plus sur ce métal précieux.

Les principales caractéristiques du palladium

De couleur blanc argenté, le palladium est le moins dense des MGP. Afin d’améliorer sa malléabilité, on le recuit. Il est soluble dans les acides sulfuriques, nitriques et chlorhydriques mais, comme l’or, il ne s’oxyde pas à l’air libre.

Le palladium se distingue par sa capacité exceptionnelle à absorber du dihydrogène : il peut contenir jusqu’à 900 fois son propre volume !

palladium

La Russie et l’Afrique du Sud concentrent plus de 80 % de l’offre mondiale de palladium et possèdent aussi la majorité des réserves encore disponibles.

Le palladium, un métal à usage multiple

Premier consommateur mondial de palladium, le secteur automobile l’utilise dans les convertisseurs catalytiques afin de réduire la nocivité des gaz d’échappement.

L’industrie de l’électronique exploite également à merveille les particularités du palladium. Saviez-vous par exemple que le palladium permet de fabriquer les condensateurs multicouches, indispensables au bon fonctionnement des téléphones portables et des ordinateurs ?

L’industrie chimique, quant à lui, se sert du palladium comme catalyseur. Il facilite plusieurs réactions chimiques comme le couplage de Suzuki, la réaction de Heck, l’oxydation des alcools primaires en milieu alcalin ou encore la synthèse du fluorure de carbone.

Grâce aux alliages de palladium et d’autres métaux, nous pouvons continuer à afficher un superbe sourire malgré nos problèmes de caries. La fabrication de couronnes dentaires représente environ 10 % de la consommation mondiale de palladium.

Enfin, les bijoutiers incorporent le palladium dans la composition de l’or blanc. Il en améliore la résistance et lui donne un beau reflet argenté.

C’est le bon moment pour investir dans le palladium

Étant donné que le palladium se raréfie et que la demande du secteur automobile continue à augmenter, il semble judicieux d’investir dans ce métal précieux.

La disparition du palladium est prévue pour dans 15 ans au plus tard. Le stock restant est estimé à environ 2 500 tonnes alors que la production annuelle se situe dans les 200 tonnes. Dans ce contexte, le prix du palladium a été multiplié par deux au cours des 5 dernières années.

Si vous n’avez pas les moyens d’investir dans les sociétés russes et sud-africaines, sachez qu’il existe des pièces et des lingots de palladium. Avec 200 € environ, vous pouvez acquérir 10 g de palladium en lingot.